Jour : 23 janvier 2022

Radiesthésie<br>Technique des questions<br>Transcodage télépathique

Radiesthésie
Technique des questions
Transcodage télépathique

Introduction

Nous avons vu dans notre précédent article que la communication entre le radiesthésiste et le grand disque dur de l’univers passe par un subtil codage entre :

  • notre monde sensoriel (3D) et
  • le monde éthérique (ou astral ou noosphère selon le signifié que vous pourriez attacher à ce signifiant).

Le pendule ayant en fait la délicate mission de servir d’interface permettant de transcoder la question posée et la réponse obtenue (ou pas).

Sachant que les seules réponses possibles que le pendule puisse transmettre dans son feedback se limitent à « Oui » « Non » « Par ici » voire « Peut-être » ou « Reformule »…

Nous allons envisager maintenant les possibilités qui nous sont offertes pour coder au mieux nos questions.

Radiesthésie et technique des questions

Communication profane et questions :

La technique des questions est surtout utilisée dans le domaine commercial comme le détaille notre présentation ci-dessous, nous évoquons tous les types des différentes familles de questions que nous utilisons dans notre monde purement sensoriel.
N.B. : vous pouvez télécharger cette présentation au format pdf en cliquant sur les 3 points en bas à droite.

Nous évoquons également dans cette présentation que, pour être efficientes, nos questions doivent respecter la technique dite "de l’entonnoir". Il en est de même en radiesthésie ; nos questions doivent être :

  • Évolutives : Pour faire avancer notre recherche,
  • Claires : Pour être comprises aisément,
  • Orientées : Du général au particulier.

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Mais en radiesthésie seuls trois types de questions fermées sont possibles :

Il est clair que tous les avantages des questions ouvertes et de la technique du reflet sont exclues de la pratique radiesthésiste. Seules sont possibles :

  • Les questions fermées simples.
  • Les questions à choix multiples.
  • Les questions de contrôle.

- Les questions fermées simples :

Comme nous l’avons défini dans notre tutoriel ci-dessus mentionné, une question fermée est une question qui permet et favorise l’expression d’une réponse très courte : en un seul mot.

Ce mot pourra être : oui, non, un chiffre, une date, un choix, par ici, par là…

Il est fréquent dans le monde « 3D » qu’un récepteur réponde de manière très ouverte à une question fermée en nous livrant une quantité d’informations non impliquées dans le corps de la question. Il serait vain d’attendre un tel comportement de la part de notre pendule.

Rares sont les questions fermées non évolutives qui permettent d'obtenir une réponse claire immédiate. Des exceptions sont possibles grâce à l’usage d’objets témoins.

Vous pouvez par exemple utiliser la photographie d’un bâtiment pour demander à votre pendule si vous avez déjà fréquenté ce lieu durant l’une de vos incarnations précédentes. Mieux encore vous pouvez lui demander (si vous êtes sur place) : suis-je déjà venu ici pendant une vie antérieure ?

Dans la plupart de nos recherches, nous serons plus ou moins contraints (avec ou sans objet témoin) d'utiliser conjointement la méthode de l’entonnoir et les questions à choix multiples.

- Les questions à choix multiples :

Il s’agit d’une déclinaison des questions alternatives, à la manière d’une carte de restaurant. Là où l’alternative se limite à deux choix, ce type de question fermée permet d’aller plus loin en cas de besoin. Il ne sera toutefois pas possible de prendre le menu d’un restaurant, de suspendre notre pendule au-dessus et de lui demander « quel est le plat le plus vendu ? »

Mais comment dès lors poser nos questions à choix multiple ?

C’est tout l’intérêt des cartes ou cadrans de radiesthésie, sujet que nous allons aborder dans le chapitre suivant.

- Les questions de contrôle :

Ce type de question fermée est utilisé pour vérifier à intervalles réguliers que le pendule nous a indiqué la bonne direction sur un cadran de radiesthésie. La question de contrôle nous permet ainsi d’obtenir une synthèse partielle et ou finale dans l’évolution vers le fond de l’entonnoir de notre recherche.

Ce concept va maintenant être éclairci…

Les objets témoins

Parmi les conventions mentales que vous pouvez faire avec votre pendule, (outre convenir que la baguette ou le pendule fera tel mouvement pour signifier tel résultat), vous pouvez :

  • Voir quel mouvement fait le pendule sur un échantillon de l’objet recherché ;
  • Prendre un objet quelconque comme témoin universel et le considérer comme témoin de ce que vous cherchez.
  • Vous servir de cartes géographiques comme témoins des régions;
  • De planches anatomiques comme témoins du corps humain,
  • De photos comme témoins de personnes, de lieux, etc.

Ne négligeons pas le fait que les mots, écrits ou imprimés avec intention dans une langue quelle qu’elle soit sont d’excellents témoins.

Lorsqu’on se sert d’un témoin, il est préférable de prendre ce témoin dans la main qui ne tient pas le pendule.

Les cartes ou cadrans de radiesthésie

Le pendule nous trace un fil d’Ariane dans le grand labyrinthe du disque dur de la mémoire akashique (voir notre article : Communiquer dans l'astral).

Prenons un exemple simple à partir du cadran ci-contre segmenté en 20 fuseaux de 9° chacun (9° par tranche de 5 ans d’âge).

Chacun de ces fuseaux est donc l’un des composants de votre question à choix multiples (voir ci-avant).

Placez votre pendule (si possible à pointe) perpendiculairement au-dessus du cercle inférieur, puis posez la question : « Quel est mon âge ? ». Concentrez vous sur cette question en la répétant (mentalement et/ou oralement) si besoin est.

Votre pendule doit se mettre à osciller en accentuant son mouvement vers l’intérieur du segment correspondant à votre tranche d’âge.

Vous avez ainsi obtenu un choix que vous allez pouvoir faire confirmer par une question de contrôle.

Déplacez votre pendule à la périphérie de ce cadran, perpendiculairement entre les deux nombres de la tranche initialement choisie par le pendule. Laissez le se stabiliser et posez la question de contrôle suivante : « Ai-je entre tel et tel âge ? » Vous pourrez constater que le pendule va progressivement adopter un mouvement giratoire dextrorsum (convention la plus habituelle) pour vous dire oui.

Vous pouvez aussi tester cette question par de nouvelles questions de contrôle en le déplaçant au-dessus des autres tranches d’âges. Renouvelez mentalement et/ou oralement « « Ai-je entre tel et tel âge ? » ; après stabilisation votre pendule doit adopter le mouvement giratoire inverse pour vous signifier que non !

Vous pouvez vous entraîner en multipliant cet exercice à l’envi en interrogeant avec une autre planche comportant les 6 choix possibles de votre tranche.

Pourquoi ne pas ensuite prendre une photo d’un de vos proches ou amis (avec son consentement préalable) dans votre main libre et rechercher son âge au moyen de cette même carte ?

Vous venez ainsi de comprendre tout l’intérêt des questions à choix multiples utilisées par le truchement de cadrans de radiesthésie. Il existe des multitudes de cadrans préimprimés qui peuvent vous être d’un grand secours. En voici un autre exemple extrait de la collection de vibratis.fr. Cette carte se propose de vous renseigner sur la qualité d’un verre d’eau témoin que vous pouvez soumettre à la perspicacité de votre pendule…

Codage et décodage en radiesthésie

Ce qui est encore plus fascinant dans la pratique de la radiesthésie est de constater que les signes linguistiques oraux et/ou scripturaux exprimés dans la langue usuelle du radiesthésiste sont tous transcodables par le pendule. En d’autres termes :

  • Peu importe la langue dans laquelle vous pensez et vous exprimez.
  • Peu importe la langue dans laquelle vos cartes de radiesthésie sont imprimées.
  • Peu importe que vos questions soient mentales verbales etc…

La même question clairement formulée recevra la même réponse qui que soit le radiesthésiste impliqué dans la recherche.

Qu’importe si vous posez vos questions en français ou dans une autre langue ; des questions à choix multiples sur des cartes écrites en anglais (ou autre) ! Le pendule saura se comporter en interface fiable pour transcoder votre question dans le langage télépathique du disque dur de l’incommensurable mémoire akashique.

Il saura bien sûr aussi transcoder la réponse dans le langage de la convention établie entre votre pendule et vous-même.

La radiesthésie seul lien après Babel ?

Nous avons évoqué dans notre article sur l’extinction de notre 5ème race l'extinction de la 5ème race serait marquée par l’entrée de l’humanité dans l’âge de fer ou « Kali Yuga ».

Adieu les cyclopes clairvoyants qui communiquaient par télépathie...

Selon le site chapitre Manuscrits Lémuriens :
« Pendant le treta yuga, tous ceux qui utilisaient consciemment l'œil unique avaient accès à l’un de ces livres où à tous ces livres. Plus tard, dans le kali yuga, lorsque ce ne sera pas possible, des livres seront écrits et de nombreuses copies du même livre seront faites pour être lues par ceux qui ont l'usage des deux yeux, ou de l'un ou l'autre »

La tour de Babel (Genèse 11.1-9)

01 Toute la terre avait alors la même langue et les mêmes mots.

02 Au cours de leurs déplacements du côté de l’orient, les hommes découvrirent une plaine en Mésopotamie, et s’y établirent.

03 Ils se dirent l’un à l’autre : « Allons ! fabriquons des briques et mettons-les à cuire ! » Les briques leur servaient de pierres, et le bitume, de mortier.

04 Ils dirent : « Allons ! bâtissons-nous une ville, avec une tour dont le sommet soit dans les cieux. Faisons-nous un nom, pour ne pas être disséminés sur toute la surface de la terre. »

05 Le Seigneur descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties.

06 Et le Seigneur dit : « Ils sont un seul peuple, ils ont tous la même langue : s’ils commencent ainsi, rien ne les empêchera désormais de faire tout ce qu’ils décideront.

07 Allons ! descendons, et là, embrouillons leur langue : qu’ils ne se comprennent plus les uns les autres. »

08 De là, le Seigneur les dispersa sur toute la surface de la terre. Ils cessèrent donc de bâtir la ville.

09 C’est pourquoi on l’appela Babel, car c’est là que le Seigneur embrouilla la langue des habitants de toute la terre ; et c’est de là qu’il les dispersa sur toute la surface de la terre.

Conclusion

En attendant le tout prochain âge d'Or, avec notre accession à la clairvoyance et à la communication télépathique, la radiesthésie reste un beau rayon de lumière qui alimente notre espoir et notre confiance en des jours meilleurs et en l'immortalité de nos âmes.

Publié par ESOTERICUS dans DIVERS, 3 commentaires