Les diverses autorités nationales déclassifient progressivement leurs dossiers et vidéos relatifs aux OVNI et à la présence d’aliens sur notre planète.
Les témoignages des ufologues prêtent de moins en moins aux sourires sarcastiques. Ils sont pris très au sérieux par un nombre croissant de chercheurs de Vérité dotés d’un esprit ouvert et aptes au discernement.

Notre récent article sur le MÉTAPHYSICON a rencontré un vif succès. Ce dernier opus de Jean-Claude Bourret et Jean-Pierre Petit est la poursuite de leurs recherches respectives en matière d’ufologie. Jean-Pierre Petit est à l'origine de la création de l'association Ufo-Science qui a pour but d’étudier de manière scientifique le phénomène OVNI.

Jean-Pierre Petit a déclaré s’être inspiré de communications écrites attribuées aux Oummains pour élaborer son concept Janus. Ce concept est validé par de multiples publications scientifiques au plus haut niveau. Le modèle cosmologique Janus étend celui initié par Albert Einstein et coïncide avec toutes les observations astronomiques disponibles !

Quelques semaines après la publication de MÉTAPHYSICON un ouvrage signé sous le pseudonyme "Stone Gardenteapot" complète l’approche purement scientifique des auteurs du MÉTAPHYSICON par un travail méticuleux d’historien féru d’astronomie et de psychologie.

Ce livre est intitulé "OUMMO L’effet Quetzalcóatl CONFLIT ASYMÉTRIQUE".

Selon le principe qui nous est cher de rassembler ce qui est épars, nous allons voir que ces deux livres ont en commun de tresser un faisceau d'informations cohérent convergeant vers un monothéisme fondateur qui :

  • Disperse les ondes vibratoires de son énergie ;
  • Confirme les grands principes ésotériques objet de nos articles ;
  • Valide les concepts d’âmes collectives, âmes de groupe, âmes individuelles ;
  • Prône les Lois d’Amour et du karma (sans utiliser ce signifiant).

La quatrième de couverture du livre

"Nous sommes au centre d'un conflit interstellaire dont l'enjeu est la seule maison que nous possédions : la Terre.

Les Oummains prétendent être des extraterrestres venant de la planète Oummo. Ils disent s’être mêlés à nous depuis 1950. D’après leurs dernières communications (2012 à 2020), 18 races extraterrestres s'intéressent à notre planète. Trois de ces races ne sont pas bienveillantes. Leur projet caché est en passe de se réaliser via une stratégie sournoise contre laquelle nous sommes totalement désarmés.

Dans son style habituel teinté d’humour, l’auteur fait une synthèse rigoureuse de ces nouvelles données oummaines mettant en scène les Crop-circles, Roswell, les Alliés de l'Humanité, les abductions, les hybrides et les mythes séculaires concernant les Anciens Astronautes. Les pièces du grand puzzle ufologique ainsi rassemblées permettent de construire une image claire du danger venu d'ailleurs. Un danger totalement ignoré du grand public.

Dans son précédent ouvrage, "Ummo, l'avertissement", Stone Gardenteapot démontre que le dossier Oummo doit être pris très au sérieux, car les données scientifiques qu'il contient depuis 1966 avaient 10, 30 voire 50 ans d'avance sur nos connaissances scientifiques. Il montre également que les faits observables accréditent l'avertissement lancé par les Oummains en 2016 : "votre civilisation entre dans une phase historique régressive aux conséquences potentiellement gravissimes"."

Pourquoi ce titre ?

La légende raconte que Quetzalcóatl serait un serpent à plumes, un roi, un dieu civilisateur des Aztèques venu de l'est sur un grand radeau pour apporter la connaissance aux peuples primitifs. Quand Christophe Colomb et ses hommes débarquèrent l’éclat de leurs armes et armures les fit confondre avec ce "Dieu Quetzalcóatl" et se sont involontairement retrouvés dans le rôle de victimes d’un triangle de Karpman à la merci de bourreaux et ou sauveurs. Les conquistadors n’ont pas voulu ou su apporter l’aide salvatrice propice et adaptée pour rendre les aztèques autonomes (voir notre article et son pdf à ce sujet).

Comme le signale Gardenteapot, nous sommes aujourd'hui dans la même situation que les peuples précolombiens au moment de l'arrivée des conquistadors. Nous ignorons tout des véritables intentions de nos "soucoupistes" amoraux et nous n'avons aucune idée de leur façon de combattre.
Toutefois Gardenteapot nous présente des arguments cohérents qui lui laisse croire à la volonté sincère des Oummains de ne se comporter ni en bourreaux ni en sauveurs mais en pourvoyeurs d’empathie et d’aide salvatrices.

Les communications écrites des Oummains décrivent en effet leur conception de haute moralité en conformité avec les lois du Tao :
Ne pas s’immiscer dans l’évolution du karma d’autrui et ne rien faire pour qui ne vous le demande pas expressément sauf cas d’urgence absolue.

Le vieux principe Pythagoricien visant à ne pas donner brusquement à son frère en humanité plus qu'il n'est capable d'accepter et de comprendre (jeter des perles aux pourceaux) semble appartenir sans équivoque au sens moral oummain...

Le triangle de Karpman

Les Oummains exhortent au fondamental ora et labora :

Voici un extrait de leur communication D47-2 qui remonte à 1966. Cette lettre est d’un grand intérêt. Vous pouvez la consulter in extenso sur le site ummo-sciences.org ; en voici un extrait :

"Vous souffrez donc d'une grave déficience. Le manque d'un sévère esprit critique et, ce qui est encore plus grave et désolant : le manque de PATIENCE.
Cette IMPATIENCE est caractéristique de toutes les personnes qui ont un faible niveau mental. Si vous observez le progrès de la Culture sur votre planète, vous verrez qu'il a été possible grâce au patient travail de recherche dans tous les domaines de la Civilisation.

Le TEMPS est nécessaire pour assimiler des concepts, pour les comprendre, et pour les "mûrir". Seuls les retardés mentaux peuvent croire qu'il existe une méthode pour fortifier l'homme spirituellement, méthode qui puisse se condenser en une vingtaine de pages dactylographiées, et être assimilée en deux petites heures.

Ceux qui n'ont pas assez de patience pour l'étude, la méditation et l'analyse, peuvent se considérer comme TOTALEMENT CONDAMNÉS. Ils perdent leur temps en écoutant nos rapports, tout comme ils le feront en lisant d'autres traités écrits par des spécialistes de la Terre, car leur mal consiste en une insuffisance cérébrale qui pourrait être traitée seulement par des techniques neurochirurgicales que vous ne connaissez pas. Aucun psychiatre terrestre ne sera capable de guérir certaines formes de débilité mentale ou d'oligophrénie au niveau le moins élevé."

Nos hôtes d’OUMMO sont bienveillants à notre égard :

La communication D1378 référencée sur  le site ummo-sciences.org en témoigne et mérite toute notre attention.

Bien quelle figure en annexe de ce livre que, tout comme le MÉTAPHYSICON, nous considérons comme un "must have" ; nous vous suggérons de prendre connaissance de cette longue communication D1378 datée de janvier 1988 faite par les Oummains à Albacete en Espagne.

Sommes-nous prêts pour affronter la révélation ?

En 2003 les Oummains considéraient que nos autorités n’étaient pas prêtes à nous faire prendre progressivement conscience de la présence des extraterrestres. Ils estimaient par ailleurs que notre réseau social, pris dans son ensemble, n’était pas encore prêt pour supporter le choc psychologique d’une révélation directe.

À l’heure actuelle nous sommes confrontés à la crise du COVID 19, au nouvel ordre mondial au "big reset", à l'ensauvagement de nos sociétés. L’ouvrage de Gardenteapot structure une analyse exopolitique de la situation. Le pouvoir potentiel d'influence des divers aliens sur les minorités qui guident notre monde est aussi abordé.

Les races d'aliens se subdivisent entre "le camp du bien moral" conforme aux préceptes des Oummains et celui des "bourreaux sauveurs" que sont les races d’aliens "hostiles".

En conclusion, le livre nous permet même de découvrir comment les Oummains pourraient avoir commencé la rédaction du code civil interplanétaire !

Nous espérons vous avoir donné envie de découvrir cet ouvrage et vous souhaitons bonne lecture.

Commander chez l'éditeur...

Laisser un commentaire