Le concept de réseau

Si vous souhaitez approfondir le concept de "réseaux" avant d'aborder les mécanismes et le symbolisme des chaînes d'union, nous ne saurions trop vous recommander la lecture de cet excellent et concis ouvrage illustré ci-contre.

En voici un extrait :
"L’idée de réseau est associée à la technique de fabrication du tissage, au mouvement alternatif nécessaire à l’entrecroisement des fils et à ses conditions de production, souvent une activité féminine, et de distribution, depuis la célèbre « route de la soie » jusqu’au comptoir du marchand où se déploie le tissu. Les images du réticulé et de son ordre maillé produit par un mouvement répétitif, offrent un ensemble structuré de représentations associées au tissu, au filet et à ses modes de production. Si l’entrelacement des fils fut d’abord réalisé manuellement, puis à l’aide de métiers de plus en plus perfectionnés, le métier à tisser est toujours basé sur un fonctionnement alternatif permettant d’obtenir l’entrelacement d’une chaîne et d’une trame, c’est-à-dire de tendre des fils verticaux (la chaîne) entre des pièces de bois fixes, puis de faire passer horizontalement des fils de trame au-dessus et en dessous les fils de chaîne, à l’aide d’une bobine sur laquelle il est enroulé, par un mouvement continu de va-et-vient."

La force du réseau

Qu'importe la finalité recherchée :

  • Domination du ou des membres sur d'autres réseaux ou individualités.
  • Entraide parmi les maillons.
  • Partage de moments heureux ou douloureux.
  • Lobbying, etc.

De toute éternité le réseau a pour but de multiplier la force et ou l'influence de son utilisateur et de chacun de ses maillons.

N.B. : Le gladiateur rétiaire possède la mêle étymologie latine (ret : filet) que le mot réseau.

Les divers maillages

Les outils matériels maillés :

Filets de pêche, nasses, tissus, tricots, réseau électrique, réseau pour distribution de l'eau, du gaz. Réseaux téléphoniques, voies maritimes ferrées etc.

Les maillages vivants :

Réseau nerveux, réseau sanguin.

Les réseaux sociaux informels :

Réseaux administratifs, réseaux d'anciens élèves, partis politiques, syndicats, réseaux sociaux de l'Internet, etc.

Les réseaux associatifs spirituels :

Religions, sectes, écoles de Sagesse, etc.

Le point commun des réseaux

Tous ces réseaux que nous venons d'énumérer sont autant de chaînes d'union entre leurs composants et utilisateurs.

Chaque chaîne d'union est un "canal média" au sens du schéma de Shannon.

Comme le symbolise cette image, il en résulte que le canal média d'une chaîne d'union (réseau) non seulement alimente, mais aussi puise dans les énergies de l'égrégore du réseau.

Analogie de l'ECG

Avant de nous pencher sur les chaînes d'union spirituelles, vous vous demanderez sans doute : que vient faire l'ECG dans le cadre de cet article. Ce serait faire fi de l'importance que revêt la circulation des énergies dans nos corps éthérique, astral, mental et causal.

L'électrocardiogramme (ECG) désigne l'examen permettant l'enregistrement de l'activité électrique du cœur. La stimulation électrique d'une cellule musculaire cardiaque entraîne l'apparition d'une activité électrique et mécanique qu'il est possible d'enregistrer. L'ECG consiste à étudier plus précisément l'activité électrique des oreillettes et des ventricules, grâce à des électrodes posées entre autres sur les poignets et les chevilles du patient.

Plus précisément, la tradition spirituelle a toujours considéré notre bras droit comme actif et le gauche comme passif. Ces polarités s'inversant pour faire de notre pied droit un pôle passif le pied gauche devenant quant à lui actif. Certains adeptes se sont toutefois posé la question de la validité de cette assertion en ce qui concerne les gauchers...

Cette tradition nous est confirmée par l''illustration ci contre. L'ECG nous permet ainsi de clarifier et harmoniser nos pensées. Il suffit pour ce faire de nous remémorer que l'énergie électrique circule d'un pôle positif vers un pôle négatif.
Que nous soyons droitier ou gaucher, l'ECG applique donc une électrode négative sur notre bras droit et une autre sur notre pied gauche. Puis une électrode positive sur notre bras gauche et une autre sur notre pied droit. Conformément à l'inversion des polarités, c'est ainsi que l'énergie électrique de notre corps, véhiculée par notre cœur, anime le tracé de notre électrocardiogramme..

Notons également au passage que pour inverser le sens de rotation d'un moteur électrique, il suffit d'inverser les pôles de la batterie qui l'alimente (voir ci-après chaîne ouverte et chaîne fermée).

Les chaînes d'union entre humains

 

 

Ces chaînes se comportent comme des solénoïdes.

Elles permettent de cumuler les énergies propres à chacun de leurs maillons comme le feraient autant de piles associées en série.

La chaîne ouverte

La chaîne ouverte permet de faire circuler l'énergie dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (sinistrorsum).
Ce sens correspond au sens involutif en spirale des énergies créatrices divines propices à la sollicitation d'un égrégore.

Ce type de chaîne est à privilégier pour les manifestations de joie, les prières d'action de grâce et la quête de réconfort moral.

La chaîne fermée

À l'instar du moteur dont on inverse le sens en inversant les polarités, la chaîne fermée inverse le sens de la chaîne ouverte. Elle permet de faire circuler l'énergie dans le sens des aiguilles d'une montre (dextrorsum).
Ce sens correspond au sens évolutif de la spirale des énergies créatrices divines propices à l'alimentation d'un égrégore.

Pour ce faire, tous les membres croisent leur bras droit sur le bras gauche.

Ce type de chaîne est à privilégier pour les prières d'intercession et les pensées d'Amour.

Attention de ne pas bloquer la circulation de l'énergie si l'un des membres venait à ne pas croiser ses bras !

Laisser un commentaire